fbpx

Le langage clair et simple ou l’obsession de bien connaître son public cible

Public cible - Autrement dit langage clair et simple
Le langage clair et simple est une approche qui vise à rendre les communications claires pour qu’elles soient comprises dès la première lecture par les personnes à qui elles sont destinées.

Autrement dit, l’objectif, lors de la rédaction d’un texte, est de tout mettre en œuvre pour que les lecteurs comprennent votre contenu sur le champ, sans avoir à le relire, sans avoir à faire des déductions ni avoir à chercher de l’information ailleurs que dans votre document.

Cet objectif peut paraître difficile à atteindre. Dans les faits, plusieurs facteurs peuvent nous empêcher d’y arriver, par exemple : le manque de temps, une connaissance pointue et approfondie du sujet sur lequel on écrit ou encore le désir « de passer des messages ».

Toutefois, la base du langage clair et simple nous offre une piste de départ pour atteindre cet objectif : bien connaître notre public cible!

Certes, cela ne semble pas être la découverte de l’année. Cependant, sous la pression de production ou simplement par mauvaise habitude, plusieurs personnes oublient tout simplement de s’interroger sur leur public cible lorsqu’ils doivent rédiger du contenu.

Concrètement, il vous faut mettre vos lecteurs au cœur de la communication en considérant autant quelques caractéristiques qui les définissent, que leurs besoins d’information et leurs connaissances.

Mais, par où commencer pour connaître son public cible?

Il y a plusieurs façons de mieux connaître votre public cible. Seulement quelques pistes sont offertes ici.

D’abord, commencez par vous poser quelques questions. N’oubliez pas d’inclure vos collaborateurs dans cette réflexion!

À qui est-ce que j’écris?

La première question que vous devez vous poser est : à qui est-ce que j’écris?

Vous vous dites peut-être, cette question est bien trop évidente. C’est sûrement vrai pour quelques rédacteurs aguerris.

Mais, trop souvent, les rédacteurs se mettent directement à l’écriture sans prendre le temps de penser à leur public cible. En fait, en tant que rédacteurs, nous sommes concentrés sur le message, sur l’information que nous voulons transmettre.

Nous oublions généralement que ce message pourrait être communiqué de bien des façons différentes selon le public cible à qui il est destiné.

Par exemple, une information médicale devrait être communiquée différemment selon qu’elle est transmise à des collègues formés dans le domaine de la santé, à des gestionnaires décideurs ou encore à des patients anxieux dans l’attente d’un diagnostic.

Le langage clair et simple part de la prémisse qu’il est nécessaire de savoir à qui l’on écrit avant de développer du contenu.

Donc, demandez-vous qui sont les personnes que vous souhaitez atteindre avec votre communication?

Que savez-vous d’eux?

L’âge, le sexe, le lieu de résidence, le niveau de scolarité sont des exemples de caractéristiques de vos lecteurs qui peuvent vous être utiles. Parfois, votre public cible sera très circonscrit et partagera des caractéristiques similaires. Dans d’autres cas, il se pourrait qu’il soit plus large et que vous ayez du mal à cerner certaines de ses caractéristiques.

Dans tous les cas, ces informations sont utiles pour vous situer de façon générale à propos de votre public cible. Elles ne sont toutefois pas suffisantes, il faut approfondir vos connaissances de votre public cible.

Quels sont leurs besoins d’information sur le sujet?

Une autre série de questions que vous pouvez vous poser concerne les besoins d’information de votre public cible à l’égard du sujet de votre communication.

Vous devez réussir à connaître ce que votre public cible a besoin de savoir afin de répondre aux questions qu’il se pose ou qu’il pourrait se poser. Une information pertinente pour votre public cible créera un document pertinent et utile.

Ainsi, une question essentielle est : qu’est-ce votre public cible souhaite savoir sur le sujet de votre document? Cette question devrait être le point de départ de vos interrogations et vous amener à faire vos choix d’information.

C’est en cherchant la réponse à cette question que vous distinguerez l’information que votre public cible recherche de celle que vous souhaitez lui communiquer.

Une information pertinente pour vos lecteurs et qui répond à ses besoins d’information crée non seulement un document utile et utilisé, mais prédispose aussi vos lecteurs à recevoir l’information que vous voulez communiquer.

Que connaissent-ils déjà sur le sujet dont vous traitez?

Est-ce que les personnes que vous visez ont des connaissances sur le sujet que vous abordez? Connaissent-elles le vocabulaire utilisé, par exemple?

Recueillir de l’information sur le degré de connaissances de votre public cible vous aidera à choisir l’information importante à communiquer et à déterminer la quantité d’explications qui lui seront nécessaires pour comprendre.

Si votre public cible est composé d’experts du domaine à propos duquel vous communiquez, vous n’aurez probablement pas à faire une mise en contexte élaborée ni à donner des explications sur certains concepts. Vos lecteurs auront déjà suffisamment de connaissances pour s’immerger dans votre texte sans devoir s’approprier beaucoup d’information. Votre contenu se greffera à des connaissances qu’ils ont déjà.

À l’inverse, un public cible possédant peu de connaissances sur le sujet dont vous traitez dans votre communication aura besoin d’une mise en contexte plus soutenue afin de comprendre l’information que vous communiquez.

Prenons un exemple lié à la pandémie. Au tout début, nous entendions beaucoup parler des masques de protection dans les médias. Nous comprenions qu’il existait plusieurs modèles, mais un grand nombre de personnes ne savaient pas nécessairement ce qu’était un masque de procédure ou un N-95. Pourtant, à plusieurs reprises, les médias et les politiciens, entre autres, en parlaient comme si cela allait de soi, comme si tout le monde savait ce que c’était.

Une communication grand public à ce sujet aurait dû prendre en considération qu’à moins de travailler dans le domaine de la santé ou dans un domaine où les masques sont utilisés, plusieurs personnes ne connaissaient pas la différence entre les types de masques.

Connaître votre public cible implique donc de vous attarder au degré de connaissances des lecteurs visés afin d’adapter votre communication à ce degré de connaissances. Ainsi, vous donnez aux lecteurs juste la bonne dose d’information!

En résumé

Prendre le temps de mieux connaître votre public cible vous permettra de produire des textes pertinents et utiles pour vos lecteurs.

Pour y arriver, votre objectif sera de rassembler le plus d’information possible sur les personnes qui composent votre public cible. Les informations que vous colligerez seront de diverse nature et elles vous aideront à mieux répondre aux besoins d’information de vos lecteurs

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest